Les Carnot Leti & Voir et Entendre : vers un espoir dans le traitement de la cécité

19 Avril 2018

La dégénérescence des cellules ganglionnaires de la rétine est l'une des principales causes de cécité dans le monde occidental.

L'objectif du projet est de compenser le dysfonctionnement de ces neurones par une approche associant optogénétique et électronique pour restaurer une forme de vision.
Le projet CorticalSight, qui associe le Carnot Leti, et notamment Clinatec ainsi que le Carnot Voir et Entendre, explore cette possibilité à la faveur d'un financement de la DARPA.**

Une caméra portée au niveau des yeux filme l'environnement direct du patient en haute résolution. L'image est pré-traitée par le biais d'algorithmes complexes qui transforment les informations visuelles en stimulations interprétables par le cerveau. Celles-ci sont transférées par communication sans fil à un dispositif implanté dans le cerveau du patient, puis envoyées à une matrice de micro sources optiques permettant la stimulation optique des neurones spécifiques du cortex visuel, rendus sensibles à la lumière par l'expression d'une opsine microbienne (le principe de l'optogénétique).

Un démonstrateur intermédiaire sera mis au point par Clinatec courant 2018. Il permettra d'évaluer les capacités de stimulation sur des cellules et des tissus en culture, avant de passer à la phase de test chez l'animal.

** Agence du département de la Défense des États-Unis chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies.

© Africa Studio – Fotolia.com